leds-eclairage.com

éclairage

un guide pour tout savoir, mieux comprendre ...

l'éclairage

LES décos de noël sont-elles énergivores ?

 

A l’heure où les premiers vents polaires passent nos frontières et où l’incontournable question “Qu’est-ce que tu fais au réveillon?” commence à se faire entendre, la plupart d’entre vous a probablement déjà commencé à penser aux décorations de Noël. Qu’elles soient intérieures, extérieures, lumineuses ou non, ces dernières représentent pour certaines personnes un budget relativement conséquent, estimé à € 29 * par année et par personne, auxquels il est parfois judicieux d’ajouter la facture électrique relative aux décorations lumineuses. Mais justement, qu’en est-il de ces luminaires ? Faut-il s’inquiéter de leur consommation, ou celle-ci est-elle tout aussi magique que l’esprit de Noël ?

 

Que consomme un ménage moyen durant la période des fêtes ?

 

 

Effectuons un petit calcul en mettant en scène une maison et un jardin décorés pour Noël : cinq guirlandes dont celles pour le sapin, un animal et un sapin décoratif, un faux traineau lumineux et trois décors de fenêtre. Cet ensemble donne une puissance cumulée de 331W qui, utilisée 4 heures par jour pendant 30 jours, équivaut à 39,7 kWh.

 

En euros ? Pas moins de € 5,95, en prenant en compte un fournisseur d’énergie appliquant des tarifs très bon marché.

 

Pour peu que vous possédiez un compteur bi-horaire (prix du kWh moins élevé la nuit et/ou le week-end), ce coût peut être revu à la baisse si vos éclairages décoratifs fonctionnent davantage la nuit que la journée. Notez cependant qu’un compteur bi-horaire propose généralement des tarifs de jours plus élevés que les compteurs normaux.

 

Si cette économie « individuelle » peut paraître dérisoire (quand c’est Noël, on ne compte pas !), cette dernière est à inscrire dans l’esprit de la collectivité. L’impact environnemental s’avère d’autant plus significatif quand cette économie se multiplie à l’échelle d’une ville, d’un département, ou d’un pays tout entier.

 

Il en va également de même pour les décorations lumineuses publiques, dont le coût varie en fonction de la superficie à couvrir. Les dépenses d’illuminations publiques peuvent être aisément converties en « prix par citoyen » : € 0,30 par citoyen pour les villes les plus économes, jusqu’à € 5,00 pour les villes les plus énergivores. Là aussi, la différence est flagrante entre les villes équipées d'appareillages LED (faible consommation) et celles pourvues d’anciennes ampoules plus énergivores.

 

Cinq conseils pour contrôler et diminuer la consommation de vos décorations

 

 

La consommation des décorations hivernales peut s’avérer conséquente : entre le nombre de guirlandes et leur wattage, la facture risque d’avoir un arrière-goût assez amer. Voici cinq solutions, toutes aussi simples qu’efficaces, qui vous aideront à contrôler et à diminuer la consommation de vos guirlandes de Noël.

 

Si les éclairages extérieurs embellissent votre jardin en pleine nuit, il est recommandé d’éteindre les éclairages intérieurs la nuit, tant par souci d’économie d’énergie que par sécurité.

Un minuteur vous donnera un contrôle optimal de vos installations : pouvant être obtenu pour une somme dérisoire, il permettra de définir les heures auxquelles vos appareils doivent s’éteindre et s’allumer.

Un éclairage LED s’avère être une solution de choix pour diminuer drastiquement la consommation de vos guirlandes. Saviez-vous qu’une ampoule LED consomme jusqu’à 10 fois moins qu’une ampoule traditionnelle ? Si l’investissement dans le LED peut s’apparenter à une dépense superflue, la différence dans la note d’électricité, elle, sera grandement appréciée.

Privilégiez les luminaires extérieurs alimentés à l’énergie solaire. Cette énergie verte est accumulée pendant la journée et permet à votre luminaire de s’allumer au crépuscule, avec une autonomie tout à fait raisonnable (approximativement 6 heures d’éclairage selon les modèles).

5. Certaines de vos décorations fonctionnent avec des piles (crèche, petites guirlandes, etc.) ? Utilisez des piles rechargeables. Si ces dernières reviennent plus cher à l’achat que les piles alcalines, elles peuvent être rechargées plus d’une centaine de fois, faisant donc preuve d’une autonomie totale de 3000 heures par pile, contre 13 heures seulement pour une pile traditionnelle. Ceci représente une sérieuse économie, amortissant très rapidement l’achat du chargeur.

 

 

La conclusion paraît sans appel : les idées pratiques ne manquent pas pour réaliser de sérieuses économies et reverdir votre empreinte écologique, tout en célébrant Noël en étant entourés de mille et une lumières féériques.

 

* : sondage Ma Reduc / YouGov 07/11/2016

 

 

La minuterie,

l'ami des économes

Lire

Les décorations de Noël, gourmandes en énergie ?

Lire

Les ampoules basse consommation éclairent-elles bien ?

Lire

Éduquer

son animal

pour

qu'il éteigne

les interrupteurs

Lire

leds-eclairage.com © 2017

Nous contacter