leds-eclairage.com

éclairage

un guide pour tout savoir, mieux comprendre ...

l'éclairage

Quels sont les horaires des éclairages publics ?

En France, l’éclairage public a vu le jour sous l’impulsion de Nicolas de La Reynie, lieutenant de police en 1667 à Paris. Illuminer la capitale la nuit était alors devenu une priorité pour sécuriser les ruelles mal famées. À l'époque, 6 500 lanternes furent installées, maintenant la ville gère un parc de 200 000 lumières et sur le territoire français, il a été estimé que l’éclairage public comptait 9 millions de points lumineux. Cela implique une gestion compliquée pour les villes en charge de définir les horaires pour optimiser les frais de fonctionnement tout en assurant le confort des citoyens.

 

En France, l’État est en charge de la gestion de l'éclairage des voiries nationales et des autoroutes publiques alors que chaque commune gère son propre éclairage public. Or, la législation française n’impose aucune règle concernant les éclairages dans les lieux publics. Ainsi chaque municipalité définit les zones à illuminer ainsi que les horaires. Toutefois, la mairie est tenue d’offrir un éclairage suffisant pour la sécurité des citoyens. Or l’éclairage public pèse sur les finances des communes et selon l’ADEME, ce pôle de dépense représenterait 41% de la consommation électrique des collectivités territoriales soit en moyenne 9,3 euros par habitant et par an. À l'heure des économies d’énergie, certaines villes ont décidé d’opter pour des extinctions nocturnes ou pour des modes d’éclairage moins gourmands en énergie.

 

Pour réduire les frais, la coupure nocturne de l’éclairage publique a été décrétée par de nombreuses villes. Aujourd’hui, environ 6 000 communes auraient choisi cette option. Par exemple, Saint-Goustan dans le département du Morbihan a décidé de réduire les plages horaires des éclairages en fonction du quartier. Tous les lampadaires sont éteints de minuit à 6h du matin à l’exception du centre-ville qui est plongé dans le noir seulement à partir de 1h du matin. Le week-end pour faciliter la vie festive, l’extinction des lumières n’est effective qu’à 2h. Les économies générées par ce changement sont réelles et la petite ville de 12 500 habitants a vu sa facture fondre de 30 000 euros par an soit une baisse 31,5 % de la consommation énergétique.

 

D’autres villes ont adopté une stratégie différente. Plutôt que de restreindre les horaires de l’éclairage, des municipalités ont décidé d’investir dans l’achat de matériel plus moderne, performant et intelligent. Aujourd’hui, les ampoules à LED sont nettement moins énergivores que les lampes à sodium. À titre d'exemple, Paris, la ville lumière a réussi à réduire de 21 % sa facture électrique pour l’éclairage en adoptant des ampoules à basse consommation. Il existe également des installations lumineuses contrôlées par des cellules photoélectriques. Ce système permet de gérer en totale autonomie les horaires de l'éclairage en fonction de la luminosité ambiante. Dans les zones peu fréquentées, certains lampadaires peuvent être également dotés de détecteurs de présence pour n’éclairer qu’en cas de besoin. Cette politique de l’urbanisme peut s’avérer rentable à long terme. D’après EDF, 45% des luminaires publics ont plus de 25 ans, une rénovation du parc des luminaires français permettrait de réaliser de belles économies.

 

Une étude de l’Association Française de l'Eclairage (AFE) a révélé que les Français sont très attachés à un éclairage public de qualité, ils sont près de 90% à affirmer que l’illumination d’une ville est un enjeu de sécurité, mais également une source d’attractivité.

 

 

 

Quels sont les horaires des éclairages publics ?

Lire

Comment signaler un éclairage défaillant ou intempestif ?

Lire

leds-eclairage.com © 2017

Nous contacter